Je brunche, tu brunches, …, nous brunchons au Napoléon Dynamite à Montpellier

Le brunch, une institution

Si tu es un restaurant, un café ou un salon de thé, et que tu ne proposes pas de brunch le dimanche, c’est que :

a) Tu vis en ermite et ne possède ni de compte instagram, pinterest, facebook, etc… qui affluent de photos illustrant le « parfait brunch du dimanche » et qui auraient pu t’aiguiller sur ce rituel incontournable.

b) Tu boycottes le brunch, parce que c’est devenu tellement sur-côté et si peu original que c’en est franchement devenu une pratique rédhibitoire pour toi.

c) Tu respectes trop tes clients pour te limiter à leur servir un simple œuf bénédicte, des viennoiseries, des pancakes, et des fruits. Non mais sérieusement, il y a réellement des gens qui font en pleine conscience des heures d’attente pour de telles banalités culinaires alors que tu peux leur servir le meilleur gastro de leur vie?

Ironie, ironie. En fait, pour réellement apprécier un brunch, je crois qu’il faut faire partie de ces personnes qui se lèvent trop tard le dimanche pour pouvoir décemment savourer un petit déjeuner complet digne de ce nom. Mais qui ne souhaitent pas pour autant se contenter de commencer leur dimanche par un déjeuner. C’est donc l’alternative parfaite pour engloutir ces deux repas en un, à un horaire qui ne vous fera pas regretter de vous être encore couché trop tard.

Et puis, en toute franchise, s’il est vrai que ce ne sont pas des plats transcendants, inhabituels, que l’on nous sert, on ne va pas se mentir ; le brunch, ça reste quand même une formule hyper alléchante, un équilibre parfait entre le sucré et le salé. C’est d’ailleurs le seul repas pour lequel tu n’auras pas de remarques du style « haaan, tu manges ton dessert avant ton plat? ». Je crois que c’est plutôt évident, c’est une formule qui me correspond plutôt pas mal 🙂

Seul bémol, son prix. C’est quand même pas donné. Il est rare d’en trouver un complet et qui propose une formule singulière pour moins de 20€. Raison pour laquelle, il est plus fréquent que je me fasse des brunchs « maison » que pris au restaurant. Et bien cette fois-ci, je voulais me faire plaisir. Je passe régulièrement devant le Napoléon Dynamite, notamment quand je pars m’acheter mon pain et mes viennoiseries fraîches, tandis que les gens dégustent le brunch préparé par le cuistot. Ça va un moment de narguer comme ça hein!

Nous voilà donc un dimanche midi, pas peu fiers de trouver notre table réservée, et de s’y installer confortablement sans avoir besoin de patienter.

Découverte du brunch chez Napoléon Dynamite

Nous sommes donc au Napoléon Dynamite, place de la Canourgue. Déjà, rien que niveau localisation, ils ont tout bon. Cette place est une des plus jolies de Montpellier, avec sa vue sur la cathédrale Saint-Pierre. Petit bonus non négligeable : c’est situé à deux pas de chez moi. Il faut juste réussir à se motiver à monter jusqu’à la place, et nous voilà arrivés, …à bout de souffle!

Ce jour-là, nous aurions pu manger en terrasse, mais l’intérieur est si mignon, que nous avons voulu inaugurer notre venue en s’y lovant.

Pour ce qui est du contenu du brunch, une formule à 22€ est proposée et se compose:

D’un café filtre ou thé

D’un jus d’oranges pressées

D’un granola maison

D’un Mix&Match de viennoiseries

D’un superbowl Napoléon Dynamite

 

 

Je dois reconnaître que nous débutions avec une petite déception. Oui m’dame, parce qu’il n’est pas possible de prendre un chocolat chaud. Improbable vous avez dit? Et bien pourtant, il faudra faire sans tremper vos viennoiseries ou votre pain si vous aussi vous appartenez à la team des personnes qui trempent dans le lait.

Mais bon, malgré les efforts insoutenables que ça nous a demandé (humour), nous avons réussi à passer outre ^^ Il faut dire que j’ai beaucoup apprécié le superbowl, la spécialité de la maison. Très goûteux et parfait pour un brunch 🙂

Là encore, juste une petite chose à redire: pourquoi pas de dessert? On a jamais assez de sucré 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Ça chipote pour si peu par ici…

En définitive, bon brunch, mais on reste un peu sur sa faim. Il faut dire aussi, qu’en allant à ce brunch, j’avais en tête ceux que j’ai pu faire à la Baraquette au marché du Lez. Et je dois reconnaître qu’ils mettent la barre assez haute au niveau du brunch, et ce pour seulement quelques euros de plus. En effet, à 26€, ils nous proposent une entrée, un plat et un dessert à l’assiette, et ensuite en libre service du saumon, de la charcuterie, du fromage, du sucré avec des petits biscuits, verrines qui varient, de la salade de fruit, du jus d’orange à volonté, et … du chocolat chaud ahahah. Autant vous dire qu’en sortant de là, si vous avez goûté à tout, il vaut mieux ne pas avoir programmé un programme trop chargé, à mois que celui-ci n’implique de se faire rouler telle la grosse boule que vous serez.

Quoi qu’il en soit, je ne regrette pas du tout ce brunch pour autant. Par ailleurs, je suis totalement tombée sous le charme de leur décoration. Tout est choisi avec beaucoup de goût. Les touches vintage sont vraiment belles, à tel point que si je n’avais pas de scrupules, j’aurais très certainement élaborer une stratégie pour les subtiliser ni vu ni connu!

Napoléon Dynamite, il est certain que vous avez du goût 🙂 À très vite donc je l’espère!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire