Parce que la magie de Noël passe aussi par le packaging – Emballage cadeaux de Noël #1

Noël est ma période préférée de l’année. C’est un fait connu et reconnu. Et pourtant, chaque année je suis complètement à l’arrache (désolée pour l’expression). Et ça, que ce soit au niveau de l’achat des cadeaux pour mon entourage, ou bien pour l’emballage des paquets cadeaux. Cette année n’échappe pas à la règle. Quoique, je suis très dure envers moi-même. Pour la première fois, à une semaine de Noël très précisément, j’ai tous mes cadeaux. Chose rare habituellement… Ça me laisse donc plusieurs petits jours pour soigner un peu plus que d’ordinaire le packaging de mes présents.

Je ne vais rien vous présenter de bien transcendant, mais si vous êtes aussi en retard et en panne d’inspiration, c’est toujours un coup de pouce appréciable 🙂 Tout comme la décoration de mon sapin ou de ma table de Noël, j’avais envie de quelque chose de plutôt sobre et naturel. Pas de papier cadeau trop chargé donc. Je suis partie sur du papier kraft, du papier blanc. J’ai tout de même acheté un papier avec un peu plus de personnalité sur lequel apparaissent des inscriptions en rapport avec Noël.

Pour ce qui est des détails qui relèvent un peu ces papiers cadeaux, voici ce que j’ai acheté :

  • Un petit budget a été réservé pour l’acquisition d’une botte d’eucalyptus chez Marguerite Flower Truck, au marché du Lez.
  • Des branches de sapin.
  • Les étiquettes si adorables dans le numéro 6 du magasine l’Atelier des Nanas qui couvre Octobre à Décembre (si vous ne connaissez pas ce magazine, je vous le conseille vraiment. C’est devenu mon petit préféré 🙂 Vous verrez d’autres idées et visuels proposés dans ce magazine dans mes prochains articles.)
  • Les enveloppes et cartes miniatures trouvées chez Søstrene Grene, lors d’un séjour à Paris. Gros coup de cœur pour ces illustrations tout en douceur.
  • Du ruban blanc satiné, du ruban rayé vert et blanc de chez Centrakor.
  • Du fil aluminium doré.
  • Des épingles en bois.
  • De la ficelle dorée de chez Gifi.
  • Une paire de ciseaux.
  • Du scotch.
  • Une agrafeuse.

 

Du matériel supplémentaire apparaît sur la photo, mais je ne vous ai énuméré que celui que j’ai utilisé pour ces trois premiers emballages cadeaux que je vous montre aujourd’hui.

D’ailleurs, mon explication va simplement se limiter à cette liste et aux photos qui se suffisent à elles-mêmes si vous souhaitez reproduire ces emballages ou vous en inspirer.

 

En résumé :

  • vous emballez de façon classique vos cadeaux,
  • vous les enroulez de ruban, sans oublier le petit nœud,
  • vous scotchez vos petites branches de sapin ou d’Eucalyptus, sous le ruban
  • si vous avez décidé d’ajouter une étiquette, vous la perforez afin de pouvoir y glisser de la ficelle dorée. Celle-ci vous permettra également de la scotcher sur le paquet cadeau.

 

La seule chose qui n’est pas nécessairement visible sur les photos, c’est l’utilisation du fil aluminium. Je l’ai enroulé autour de mes branches de sapin et d’Eucalyptus, en laissant dépassé un petit bout de fil aluminium. Pour finir, j’ai épinglé ma petite botte grâce à ce fil, en ajoutant ma jolie carte de vœux.

Easyyy me direz-vous! Des fois, il n’est pas nécessaire de se compliquer la vie. Avec quelques éléments, on arrive à un visuel plutôt agréable 😉

La simplicité est en effet le maître mot de mes articles de Noël cette année et vous pouvez le constater en lisant ces articles sur ma décoration de sapin grâce à des boules transparentes et des petits cadeaux.

Si vous avez davantage de temps et l’envie créer, ne ratez l’article vous proposant un DIY pour réaliser un pingouin joyeux en pâte fimo.

Et enfin, que serait Noël sans musique? Question purement rhétorique. Il est évident que c’est inimaginable. C’est bien pour ça que je vous avais préparé une playlist spéciale Noël 😉

Voilà, voilà, vous êtes armés pour affronter ce Noël sereinement!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire