Des nuances de jaune en guise d’antidépresseur #Àbasleblueshivernal

Nouveau format pour la catégorie « Ces petites choses là »!

À peine commencée, cette catégorie est déjà à l’abandon depuis des semaines. Que dis-je… Des mois! Pour rappel, j’avais crée cette catégorie pour être plus présente sur le blog en vous relatant brièvement les choses que j’ai aimé, faites, pas apprécié, etc… Le dernier article posté date du 16 Octobre 2017. Nous sommes juste le 29 Janvier 2018. Jusque là, tout va bien 😉 J’ai comme l’impression que nous sommes sur un mini échec hein ahaha! 

Qu’à cela ne tienne, je persévère avec cette catégorie mais en essayant de faire en sorte qu’elle soit plus spontanée afin que j’y écrive plus régulièrement. En réalité, je crois que c’est mon aversion pour les catégories qui peut me freiner dans l’écriture de mes articles. Alors voilà, à partir de ce jour « Ces petites choses là » va devenir la partie un peu « wtf » de mon blog. N’y cherchez pas une logique particulière, ni une organisation quelconque. Ce sera un peu comme les parties « Humeur » de certains blogs. Mais cet intitulé me semblait réducteur au final pour ce que je voulais y mettre. Certes, ce sera peut être des articles humeur, mais pas nécessairement. Un peu floue cette explication n’est-ce pas? Oui ben pour une fois c’est l’effet recherché.

 

 

 

Je ne me fixerai pas de cadre particulier ici. Et d’ailleurs, est-ce qu’il est utile que je précise que l’on peut mettre aux oubliettes vite fait bien fait ma résolution de poster un nouvel article « Ces petites choses là » par semaine? Je l’avais écrit noir sur blanc ici, lorsque j’avais « inauguré » cette catégorie. C’était une sorte d’engagement que je prenais vis-à-vis de ce blog pour ne pas le déserter pendant de longues périodes. Et ben il faut croire je suis incapable de tenir mes engagements. Est-ce que je dois m’inquiéter de cette révélation? ^^ Les « deadline », voilà une autre de mes aversions.

 

 

Est-ce que je vous ai déjà parlé de mon adoration pour la couleur jaune?

En tous cas, aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous mon adoration de la couleur jaune (je vous avais bien dit que c’était la partie « wtf » du blog). Le jaune c’est pourtant une couleur qui n’a pas toujours la côte. La couleur de l’adultère avec le jaune du cocu, la couleur de la méfiance avec l’expression « rire jaune », la couleur de maladie. On a connu plus engageant. Oui mais c’est aussi la couleur de la joie, de la vie.

Enfin ça c’est le blabla de la signification des couleurs. Je ne me pose pas toutes ces questions en voyant du jaune. Tout ce que je me dis c’est que ça me plaît, que c’est gai, que ça va bien dans ma déco intérieure, que ça donne un coté décalé à mes tenues.

L’appartement dans lequel je vis n’a pas particulièrement de charme (pas du tout). Aussi, quand j’ai réfléchi à la décoration que je souhaitais, je me suis assez naturellement orientée vers le bleu. Mon logement est blanc, et assez petit. Pas question de le surcharger et mes anciennes décorations vintage, ou dans cet esprit-là, n’y trouvaient pas leur place. Alors, au grand désespoir de ma mère qui n’affectionne pas particulièrement le jaune, je me suis rapidement tournée vers des éléments déco assez marqués de part leur couleur jaune. Et vous savez quoi? Et bien je les adore. C’est tellement lumineux.

 

 

 

Mais le jaune, je ne l’aime pas qu’en intérieur. En accessoire, ça fait carrément son petit effet. C’est pas Titi qui dira le contraire 😉 Ce sac ne fait clairement pas l’unanimité, mais qu’est-ce que je l’aime.

 

 

 

 

Et puis enfin, il y a les touches de jaune plus éphémères. En ce moment, on est dans la période de l’hiver qui saoule. En Décembre, je suis plus que ravie d’être en hiver, de profiter des illuminations, des fêtes de fin d’année, etc… Là, fin Janvier, autant vous dire que c’est bon, le froid, tout ça tout ça, ça devient un peu longuet. Et encore, je vis à Montpellier, donc pas dans une région où l’hiver est rude ^^ Mais quand même. Enfin, venons-en aux faits. Ce que je voulais vous dire, c’est que, quand j’ai vu apparaître chez les fleuristes les bottes de mimosa, j’étais ravie. Joie immense après avoir acheté mon propre bouquet. Il durera le temps qu’il durera (pour rappel, j’arrive à faire mourir des cactus. La longévité de ce bouquet sera donc probablement écourtée ^^). En attendant, il s’intègre parfaitement à mon intérieur et dégage une petite odeur qui n’est pas pour me déplaire. C’est LA fleur à avoir chez soi pour mettre à mal son blues du mois de Janvier.

Honnêtement, j’arrive au bout de ce que je voulais vous dire dans cet article, et je ne suis pas sure de sa pertinence ou de son intérêt pour vous. Je vous avais prévenu, ici ce ne sera que spontanéité ^^ Mais j’avais envie de l’écrire cet article.

 

 

 

 

Parce que tout est relatif dans la notion « d’utilité » 😉

 

 

Pour la partie potentiellement plus utile pour vous, j’ai acheté ma lampe, la plaque « Closed » et le verre « Citrons » chez Maison du monde, ancienne collection (ah ben en fait pas si utile ahah). Le sac Titi vient de chez Zara, ancienne collection également (désolée, pas désolée). Pour ce qui est du porte-clés, le petit taxi m’a été offert suite à un voyage à New York, et la baguette Harry Potter avec l’éclair jaune est également un cadeau.

La boîte aux lettres trompe l’œil est quant à elle vendue à la boutique des impostures à Paris. Initialement, c’était un cadeau, et on me l’avait offerte en bleue. Quelle drôle d’idée! J’avais l’opportunité d’avoir une belle déco jaune, vous pensez bien que je suis allée l’échanger contre une jaune. À propos de la boutique, il s’agit d’un petit bijou pour quiconque souhaite apporter de l’originalité à son intérieur. Avis aux frustrés de la décoration qui ne peuvent pas s’acheter ce dont ils auraient envie faute de moyens ou de place, il y a fort à parier que vous ne ressortirez pas les mains vides une fois que vous aurez poussé la porte de ce magasin. En ce qui me concerne, en plus de cette boîte aux lettres, j’avais acheté, un cadre, et des livres, également en trompe l’œil. Et je n’y suis allée qu’une seule fois lors d’un séjour à Paris. C’est pour vous dire si les dégâts auraient pu être plus importants si je vivais à Paris.

 

Et sinon, vous apercevez sur les photos une galette. Je vous en parle bientôt dans un prochain article ^^ Le mois de Janvier n’est pas fini, il n’est pas trop tard.

 

Laisser un commentaire