Ces petites choses là #2

Oui, je reconnais, j’ai un petit peu honte. Pourquoi? Et bien parce que cette catégorie est nouvelle depuis la semaine dernière seulement et que je manque déjà à mes engagements, à savoir, vous poster un nouvel article ici, chaque lundi. Oui mais même que moi j’ai une très bonne excuse! 😉 J’étais à Paris ce week end, donc je n’avais absolument pas le temps de vous écrire.

Alors sans grande surprise…

 

La semaine dernière, j’ai profité…

Marcelle

… d’un excellent week end à Paris! C’était les journées du patrimoine, mais je ne voulais absolument pas passer mon temps à faire des queues interminables, ou à courir tous les lieux touristiques. Le maître mot du week end, c’était plutôt « profiter ». Le week end a donc tout naturellement débuté avec un délicieux brunch chez « Marcelle ». Il s’ensuivit une balade dans de très jolis quartiers résidentiels de Paris que l’on n’a pas l’habitude de voir lorsque l’on visite selon le circuit touristique, un passage au concept store « Merci », l’émerveillement devant les rayons de l’épicerie du « Bon marché », un concert de Jazz au « Summer House », un lieu éphémère dans un hôtel particulier du 16ème arrondissement, une visite du château de Versailles, un thé au concept store – salon de thé « Sept Cinq Châtelet », les retrouvailles avec une amie, eeeeet la découverte du « pop-up store Wear Lemonade »!

 

La semaine dernière, j’ai pleuré…

… de joie, d’admiration, lorsque j’ai aperçu Lisa du blog Make my Lemonade à son fameux pop-up store à Paris. Alors sur le moment, je me rendais déjà compte que c’était absolument ridicule. En l’écrivant, c’est une évidence 😉 Je me décrédibilise totalement en vous disant ça ici, mais qu’importe. Je déteste pleurer, mais là je ne sais pas, ça m’a totalement prise au dépourvu cette réaction excessive. Il faut dire que j’étais très fatiguée aussi, et puis, je l’admire vraiment beaucoup cette Lisa. Je la suis depuis ses débuts sur son blog, j’ai assisté à son évolution, à la consécration de son talent, de son travail avec « Wear Lemonade ». Pour moi, c’est un peu le but d’une vie. Réussir à vivre de sa passion, aller au travail en faisant quelque chose que l’on aime, travailler pas seulement pour gagner sa vie, mais parce que ça nous apporte quelque chose. C’est un sujet assez sensible en ce qui me concerne, et là, quand je l’ai vu, je sais pas, mes yeux sont devenus tous brillants. Et je n’ai rien pu lui dire, même pas un petit mot gentil pour lui dire que sa collection avec Monoprix est juste adorable.

 

La semaine dernière, j’ai savouré…

… le calme total lors d’une après-midi à la plage. Une étendue de sable où j’ai croisé seulement cinq personnes maximum, la douceur du mois de Septembre, un petit vent léger, le soleil juste ce qu’il fallait pour ne pas avoir froid, l’unique bruit des clapotements de la mer. J’ai d’autant plus apprécié ce moment que je n’ai pas profité de la plage une seule fois dans l’été. Faute d’avoir plus lézarder au soleil en maillot de bain, j’ai la ferme intention d’y retourner simplement pour marcher les pieds dans l’eau.

 

La semaine dernière, j’ai redouté…

… de fêter mon anniversaire. Et oui, dimanche, j’ai passé le cap des 25 ans et j’ai fêté mes 26 ans. Ce cap-là, j’avoue que je ne languissais pas le passer. Pour moi, c’est à cet âge-là que l’on passe vraiment dans la catégorie des adultes aux yeux de son entourage, de la société. On attend autre chose de nous, on attend à ce que l’on se montre responsable, autonome, à ce que l’on ait des projets professionnels, des projets de vie. Mais moi, je ne me sens pas capable d’endosser ce nouveau rôle, de répondre à ces attentes. Peut-être parce qu’elles ne correspondent pas totalement à mes attentes personnelles, parce que j’ai d’autres envies qui ne rentrent pas dans ce cadre, parce que je ne serai jamais cette personne responsable et autonome. Probablement trop tête en l’air, et parce que certaines choses qui semblent évidentes à la majorité, ne le sont pas pour moi. À cet âge-là, on se rend vraiment compte des différents chemins qu’empruntent nos amis, on se remet en question.

Finalement, cette année j’ai eu un anniversaire assez atypique, dans le sens où je n’ai pas fait de repas de famille, ni ne l’ai fêté avec mes amis. J’étais sur Paris avec ma mère et ma sœur, simplement à me soucier de savoir quel serait le programme, et ça m’allait très bien.

 

La semaine dernière, je me suis laissée bercée…

  1. Winter Prayers


… par la douce chanson « Winter Prayers » de Iron & Wine. C’est le genre de musique qui m’apaise et que j’aime tout particulièrement écouter à cette période, alors que les journées raccourcissent, que le soleil chauffe moins, que l’on ressort les tenues cocooning progressivement, que je me remets à boire du thé, que l’automne s’installe (très tôt cette année par ailleurs).

 

En attendant lundi prochain, vous pouvez lire Ces petites choses là #1

Commentaires

  1. Pingback: Ces petites choses là #3 -

Laisser un commentaire