On se met à l’aise chez Rock’n cookie

Rock’n cookie parce qu’ici on est libre et qu’on est « tout love » tel un cookie. Le ton est donc donné dans ce salon de thé. Tous les matins et tous les soirs, en allant ou en rentrant du boulot, je passe devant, en ayant encore jamais franchi la porte depuis que j’ai emménagé à proximité. Ce week end, tout ce que je voulais c’est une nourriture réconfortante, vous savez, celle qui vous fait vous sentir tellement mieux bouchée après bouchée. L’essence même du cookie en somme.

 

 

C’était donc vite vu, j’irai enfin découvrir Rock’n cookie. Et je n’ai pas été déçue. Pour le coup, j’avais le lieu rien que pour moi et la gérante aux petits soins, qui a pris le temps de me présenter non seulement les desserts qu’elle proposait, mais aussi le concept du lieu.

Ici, les pâtisseries ne sont pas excessives. Et ce n’est pas parce que les aliments de base utilisés pour la pâtisserie seraient de mauvaise qualité. Bien au contraire! La gérante utilise du bio si elle le peut, ou tout au moins participe au commerce équitable. Encore mieux, elle se sert même directement dans la nature ou le jardin de ses parents! En tous les cas, tout est maison 🙂 Il est également possible d’avoir des desserts sans gluten si vous le souhaitez.

 

 

J’ai justement hésité avec un dessert sans gluten, mais comme je vous l’ai dit je cherchais plutôt quelque chose de gourmand et chocolaté 🙂 Mon choix c’est donc porté vers le gâteau au chocolat et noix, délicieusement goûteux. Exactement ce qu’il me fallait. Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai pris un cookie vanille smarties! Là encore, j’ai pris le temps de bien le déguster. Pour me déshydrater, j’ai goûté à une boisson italienne, de la gamme Abbondio au motif vintage. Je n’ai pas pu résister à l’envie de boire leur bouteille « Bianca » avec sa jolie pin up. Oui, je suis totalement victime du packaging. Pour ma défense, j’ai quand même opté pour une saveur que j’aime tant, les citrons. Cinq variétés différentes pour être exacte.

 

 

Mais Rock’n Cookie, ce n’est pas que de la nourriture. C’est aussi des livres en libre accès dans le petit salon, une bibliothèque solidaire où vous pouvez prendre un livre, en ramener un autre, des murs à a disposition d’artistes qui souhaiteraient exposer leurs œuvres, un lieu de rendez-vous privilégié puisque vous pouvez louer le petit salon.

En somme, Christine est vraiment arrangeante, avec un état d’esprit très ouvert. C’est fort agréable de pouvoir discuter en toute simplicité avec une personne ayant ces valeurs et qui gère son lieu de travail conformément à celles-ci.

Ce que je ne vous ai pas dit d’ailleurs, c’est que vous pouvez demander à ce que l’on vous mette un plat ou une pâtisserie de côté simplement en envoyant un sms. Vous voyez, plus arrangeante, on ne peut pas!

 

 

Maintenant j’aimerais vous parler de la décoration. Au mûr, on trouve ces adorables petits oursons grunges qui ont appartenu à son fils, et pour s’asseoir, des fauteuils recouverts par ses soins avec un très joli tissu représentant des tatouages rock. Christine n’utilise pas uniquement ses petites mains pour pâtisser, mais aussi pour réaliser les décors que vous voyez (le buste tatoué, le tableau avec la guitare ailée).

Qui plus est, le rock fait partie intégrante des lieux. Déjà, c’est la musique qui est diffusée. Ensuite, je vous ai parlé du petit salon tout à l’heure. Et bien figurez vous qu’il a un petit nom bien à lui : le « rocksaille ». Pour la partie « Rock », je crois que ce n’est plus la peine que je vous l’explique. Et « saille », ça fait référence aux salons que l’on peut retrouver à Versailles, où l’on peut s’isoler un peu et prendre le thé.

 

 

C’est donc là que je me suis installée pour un petit moment. Bon à savoir, on a accès au wifi libre de la ville. Idéal pour travailler.

Je vais m’arrêter là pour la présentation de Rock’n Cookie et vous inviter tout simplement à vous rendre sur sa page facebook pour avoir un meilleur aperçu, ou encore mieux, à vous rendre directement sur place 😉 Ce qui est sûr, c’est que pour ma part, j’y reviendrai!

Rock’n Cookie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

    1. Auteur
      de l’article

Laisser un commentaire