Le vieux Lyon s’apprécie en flânant

Notre visite de Lyon en 3 jours se poursuit avec la visite du cœur historique de la ville, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour rejoindre ce quartier médiéval et rennaissance, on quitte la Presqu’île en traversant la Saône, et c’est un tout autre décor qui nous attend. Au pied de la colline de Fourvière, ce ne sont plus des bâtiments imposants que l’on trouve, mais essentiellement des rues piétonnes où il fait bon flâner.

Enfin, quand je vous dis que l’architecture y est moins riche, je ne suis pas totalement dans le vrai : il y a tout de même les édifices religieux qui sont particulièrement riches ^^ Ce que je voulais dire, c’est que l’on quitte les grandes rues de la Presqu’île pour se perdre dans des petites ruelles pavées qui semblent être constamment animées par le passage incessant des passants, les bonnes odeurs des restaurants, et les façades colorées des bâtiments. Si les rues sont étroites, on a quand même envie de se laisser porter par le flux des touristes et lyonnais, et le quitter de temps à autre en empruntant un des traboules du quartier.

Visite du vieux Lyon

Si dans le centre ville, ma visite était rythmée par les infrastructures à voir, dans le vieux Lyon, on range son plan, et on profite simplement de ce dépaysement. Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce quartier 🙂

Mais avant de se promenez dans les ruelles, il y a un passage obligé : la Basilique Notre Dame de Fourvière. On l’aperçoit quasiment partout lorsque se l’on se ballade dans Lyon, perchée sur sa colline, dite « la colline qui prie ». Maintenant, on va enfin pouvoir la visiter!

Note: Avant de visiter la basilique, vous pouvez vous rendre sur le site Gallo-Romain grâce au funiculaire direction Saint-Just. Le funiculaire était en travaux le jour où l’on voulait y aller. Mais si vous n’avez jamais vu de tels théâtres, ça doit surement valoir le coup d’y aller.

Visite du vieux Lyon

Basilique Notre Dame de Fourvière

Pour se rendre à la Basilique Notre Dame de Fourvière, j’ai choisi l’option des feignants (ou des malins ^^) : le funiculaire direction Fourvière. Pas besoin d’indications pour trouver la basilique, on ne pouvait pas la rater tellement elle est monumentale. Sa richesse extérieure est aussi présente à l’intérieur où se marient vitraux, marbre, or, et mosaïque, pour un rendu assez spectaculaire.

Visite du vieux Lyon

Vue depuis la colline de Fourvière

Une fois à l’extérieur de la basilique, direction le point de vue sur Lyon et ses toits où l’on distingue le crayon de Part Dieu, qui domine la ville, la cathédrale Saint-Jean, la place Bellecour, et la Saône.

Visite du Vieux Lyon

                         Vue depuis le jardin du rosaire                                                        Montée des Chazeaux

Pour regagner le vieux Lyon, j’ai utilisé mes jambes cette fois-ci. Et c’est lors de cette descente que l’on se félicite d’avoir pris le funiculaire à l’aller tellement c’est pentu ^^ Et puis ce serait dommage de se priver de la vue sur la ville qui se rapproche petit à petit pour s’enfermer dans un tunnel.

Avant de s’enfoncer dans les ruelles lyonnaises, on peut profiter d’une bouffée d’air frais en passant par le jardin du rosaire. La période était mal choisie pour passer au milieu des roses en fleurs, mais j’ai quand même apprécié ce passage arboré et paisible.

Un peu plus tôt je vous disais qu’il valait mieux descendre la colline que la montée. Je pense que vous serez du même avis en sachant qu’il faut maintenant descendre la « montée des Chazeaux » qui ne compte pas moins de… 228 marches! Et puis dans ce sens, on peut continuez à profiter de la vue sur Lyon et de la cathédrale qui se rapproche progressivement.

Visite du vieux Lyon

Montée des Chazeaux

Qui plus est, vous ne serez pas seuls dans ces marches. En plus des touristes, des petits pingouins vous accompagneront, ravis de se laisser glisser le long de la rampe 🙂

Enfin, ultime bonus pour avoir descendu ces multiples marches: on se retrouve directement, rue du Bœuf pour mettre directement les pieds sous la table de l’un des bouchons lyonnais.

                                                                            Pause gourmande  Petite pause gourmande  Pause gourmande

Vous pouvez retrouver mon débriefing sur les restaurants lyonnais que j’ai testés ici : http://laurie-ginale.com/restaurants-lyon/

Une fois le repas fini, il ne reste plus qu’à se promener dans les ruelles pavées et de laisser ses yeux nous guider. Je vais simplement vous donner les 2-3 choses que j’ai faite dans le vieux Lyon, à commencer par un musée, qui est d’ailleurs le seul que j’ai fait pendant ces trois jours: le musée des miniatures et du cinéma.

J’ai pris pas mal de photos, mais je ne vous en mets ici qu’un tout petit aperçu histoire que vous voyez ce à quoi vous pouvez vous attendre 🙂

Visite du vieux Lyon

Le parfum, histoire d’u meurtrier

Je ne regrette absolument pas de l’avoir fait. Je suis le genre de personne totalement émerveillée devant le travail et le savoir-faire de ces artistes qui arrivent à reproduire le réalisme des scènes de la vie courant ou du cinéma avec des choses initialement inanimées.

Visite du vieux Lyon

Le parfum, histoire d’u meurtrier

La visite du musée commence fort: au détour de plusieurs salles, on peut en effet admirer les décors du célèbre film : le parfum, histoire d’un meurtrier. Le film avait requis à l’époque une centaine de décors. Grâce à ce musée, on en a un petit aperçu avec la reconstitution de scènes où l’on peut voir Jean-Baptiste Grenouille à l’oeuvre, ou encore la parfumerie avec des fioles à perte de vue. Une petite musique sonore accompagnant l’ensemble, et on est entièrement plongés dans l’atmosphère aussi fascinante qu’effrayante du film.

Et encore, ce n’est que le début de l’horreur. La visite continue avec les costumes, décors, maquettes et créatures des grosses productions hollywoodiennes, notamment des films d’horreur et de science fiction. J’aurais bien eu des photos de créatures, de personnes mortes, démembrées, à vous montrer, mais je vais vous épargner ça ^^ Et pourtant, c’est fichtrement réaliste, tellement que ça m’a valu des petites exclamations de dégoût, tout en ayant beaucoup d’admiration pour les petites mains qui ont confectionné ces effets spéciaux. La reine d’Alien, qui a sa salle réservée, reste surement mon plus grand sursaut ^^

Visite du vieux Lyon

L’exposition temporaire m’a permis de sortir ces créatures de mon esprit: j’ai pu voir les décors de Wes Anderson pour Grand Budapest Hotel et Fantastic Mr Fox.

Visite du vieux Lyon

La partie cinéma étant terminée, on embraye sur les miniatures. Cette fois-ci c’étaient des exclamations d’admiration devant la minutie et la précision des artistes exposant diverses scènes de la vie courante. Une fois que l’on plongeait son regard dans les vitrines, on avait l’impression de se retrouver dans ces décors de bouchons lyonnais, supérette, chalet, pour n’en citer que quelques uns. Et pourtant tous ces détails sont réalisés à un échelle si petite que l’on ne peut qu’imaginer la patience qu’il a fallu pour les confectionner.

On pourrait rester des heures à regarder tous ces miniatures, mais il faut bien continuer notre visite de Lyon ^^

Visite du vieux Lyon

Cathédrale Saint-Jean 

Direction la place Saint-Jean, plus ancienne place de Lyon où se dresse sa cathédrale et ses portails gothiques, dont on peut admirer les détails en s’asseyant autour de la fontaine centrale de la place.

Visite du vieux Lyon

Une visite du vieux Lyon ne peut être complète sans pousser les portes de ses immeubles pour y découvrir les fameux traboules ou encore de jolies cours intérieures accessibles au public. Les traboules sont en réalité des passages couverts étroites utilisés pour traverser à pied certaines rues.

Voici un site où ces traboules sont répertoriées :

Lienhttp://www.vieux-lyon.org/traboules-vieux-lyon_f02500.htm

 

Également, vous ne pouvez partir de Lyon sans avoir goûter aux pralines et aux divers desserts la mettant en valeur. Un article sur un salon de thé – boutique qui a fait de la praline son aliment vedette en la déclinant sous toutes ses formes, arrive prochainement 😉

Visite du Vieux Lyon

Vue sur le vieux Lyon depuis les quais de la Saône

Si le vieux Lyon s’apprécie en se promenant dans ses rues, on peut en avoir un autre aperçu en longeant les quais de la Saône côté presqu’île pour en avoir une vue globale, avec en arrière plan la colline de Fourvière.

Note: pour voir la ville différemment, vous pouvez réserver une promenade à bord d’un City Boat et découvrir par exemple le quartier de la Confluence, que je n’ai pas eu le temps de visiter.

Visite du vieux Lyon

Je n’en ai pas encore fini avec la visite de Lyon! Pour le prochain article, on se dirigera dans le quartier de la Croix Rousse, et au Parc de la Tête d’Or où aurait dû se dérouler un délicieux pique-nique qui est tombé à l’eau… Littéralement, puisque ce jour-là il a plu des trombes d’eau.

Commentaires

Laisser un commentaire